S'inscrire en doctorat : Quelle est la procédure à suivre ?

 1. En cas de mobilité individuelle

Choisir votre directeur de thèse en fonction de la spécialité choisie. Il doit être rattaché à une équipe de recherche de l’Université. Celui-ci vous aide dans le choix de votre sujet de thèse. Assure votre suivi scientifique, surveille l’avancement de vos travaux. Il vous explique les règles de fonctionnement du laboratoire et les règles de déontologie du monde scientifique et vous prépare à la poursuite de votre future carrière scientifique en vous aidant notamment à préciser votre projet professionnel.


Définir précisément votre sujet de thèse avec le directeur de thèse ( enseignant habilité à diriger des recherches).

La procédure d’inscription comporte deux phases:

- Phase scientifique : Obtenir l’accord d’un directeur de thèse en soumettant votre projet de thèse à l’école doctorale. Il vous appartient de prendre directement attache avec les laboratoires de recherche

- Phase administrative : Inscription administrative au sein de l’université.

Vous trouverez sur le site de chaque université, le formulaire de demande d'admission à télécharger ainsi que les pièces à joindre à votre dossier.

Le conseil de l'Ecole doctorale donne l’autorisation d’inscription. Vous aurez ensuite à signer une charte des thèses, document qui définit les engagements réciproques entre les acteurs du projet doctoral.

Les cosignataires de cette charte sont : Le doctorant, le directeur de thèse, le directeur de l’équipe de recherche, le directeur de l’école doctorale.

2. En cas de convention de cotutelle

Les candidats à une préparation de doctorat en cotutelle effectuent leurs travaux sous le contrôle et la responsabilité d'un directeur de thèse dans chacun des 2 pays concernés.

 L'étudiant doit :

  • Préparer sa thèse dans deux établissements d'enseignement supérieur : l’un en France, le second en Algérie
  • Etre encadré par deux directeurs de thèse (un directeur de thèse dans chacun des deux pays)                                                                                                                                                          
  • Séjourner par périodes alternatives de 18 mois dans les deux établissements pendant la durée de la thèse.

Cette procédure s'applique dès la première année de thèse et est légalisée par une convention de cotutelle.

Celle-ci doit être cosignée par :

  • Le président de l'université en France et le recteur de l'université en Algérie
  • Le directeur de l'école doctorale française et celui de la formation doctorale algérienne
  • Le directeur de thèse en France et le directeur de thèse en Algérie
  • Le doctorant

 Une fois l’accord obtenu, le candidat doit :

  • Créer un compte Campus France Algérie et remplir le formulaire électronique
  • Déposer son dossier dans son espace Campus France

Concernant la délivrance du diplôme, il existe deux possibilités :

  • Un diplôme de docteur conféré conjointement par les deux établissements
  • Deux diplômes de docteur de chacun des établissements mentionnant que la thèse a été faite en cotutelle et précisant le nom des établissements partenaire.