Le diplôme de formation médicale spécialisée (DFMS) et le diplôme de formation médicale spécialisée approfondie (DFMSA).

Le dispositif permet à des médecins ou des pharmaciens étrangers (titulaires d'un diplôme permettant l'exercice de la médecine ou de la pharmacie dans leur pays d'origine ou leur pays de résidence) de venir suivre en France un cursus de spécialisation (enseignement théoriques et stages de formation pratique)


1) Recevabilité des candidatures

Les candidats à des DFMS et DFMSA doivent nécessairement être titulaires d'un diplôme permettant l'exercice de la médecine ou de la pharmacie dans leur pays d'origine ou leur pays de résidence.

Pour pouvoir s'inscrire en DFMS, ces médecins et/ou pharmaciens étrangers doivent être en cours de formation médicale ou pharmaceutique spécialisée dans leur pays d'origine ou de résidence.

Pour pouvoir s’inscrire en DFMSA, le médecin ou le pharmacien étranger doit être titulaire d’un diplôme de médecin ou de pharmacien spécialiste permettant l’exercice de la spécialité dans son pays d’origine ou le pays d’obtention du diplôme.

 

2) Procédure et calendrier

A compter du 15 décembre, les candidats intéressés et éligibles, y compris ceux se présentant au titre d'un accord de coopération interuniversitaire, sont invités à télécharger leur dossier, composé d'un "dossier 1" et de ses annexes.

Ouverture postes 2017-2018 dfms-dfmsa-arrêté ministériel

Le dossier de candidature, complet  et placé sous une pochette plastique transparente (en un seul exemplaire), doit être remis  à votre Espace Campus France Algérie au plus tard le 15 janvier 2017.  Aucun contrôle de recevabilité des candidatures  ne sera effectué. Il revient à chaque candidat de déposer un dossier "complet".  

Le contrôle de la recevabilité des dossiers est exercée par l'Université de Strasbourg. Dans l'hypothèse où le dossier est incomplet ou la candidature inéligible, l'Université de Strasbourg rejette la candidature et prévient elle-mêmepar messagerie électronique, le médecin ou le pharmacien concerné.

Les dossiers recevables sont examinés par des commissions interrégionales, désignées par arrêté et constituées en jury par spécialité. Les listes des candidats classés par les commissions interrégionales seront mises en ligne sur la page d'accueil du site Campus France Algérie . Les candidats sont parallèlement informés individuellement par l'Université de Strasbourg de l'issue réservée à leur dossier.

Les candidats retenus, qu’ils aient été sélectionnés par les commissions interrégionales ou dans le cadre d’un accord de coopération interuniversitaire, doivent ensuite adresser à l’unité de formation et de recherche de médecine de l’université de Strasbourg le "dossier 2", en complément de leur dossier initial au plus tard le 15 mai .

L’université de Strasbourg transmet le "dossier 2" à l’université ou aux universités postulées par le candidat avant le 31 mai 2017. Il appartient ensuite à chaque université d’organiser le classement et la sélection des candidats par spécialité, sans distinction du type de diplôme postulé.

A partir du 15 juillet , les candidats sont prévenus par courrier électronique sur la suite réservée à leur candidature et les facultés d'accueil envoient les conventions nominatives aux candidats pour signature par l'organisme de rattachement à l'étranger et par le candidat.

Les étudiants s'inscrivent auprès des universités d'accueil avant le 31 octobreLes étudiants prennent leurs fonctions dans les établissements hospitaliers d'accueil le 1er novembre.

 

Attention :  

  • La durée de formation ne peut excéder deux semestres. Les candidats ne sont pas autorisés à exercer la médecine en France à l’issue de leur formation.
  •  Une demande de visa de long séjour pour études est requise

 

Procédure:

> Pour déposer votre dossier, vous devez créer un compte sur le site Etudes en France et vous acquitter des frais de traitement de dossier Campus France (2 000 DA).

> Vous devrez justifier de l'acquisition du niveau B2  au minimum de connaissance de la langue française (certification de français : TCF, DELF/DALF, TEF) pour le 15 avril.

Tous les documents écrits en langue étrangère devront être accompagnés d’une traduction effectuée par un traducteur assermenté.